Régime alimentaire pour la maladie cœliaque

L'entéropathie glutenique est une maladie difficile à diagnostiquer qui se cache sous le masque de diverses affections. Une fois qu'il est apparu, il ne disparaît jamais. Dans le précédent numéro de la revue Practical Dietetics, nous avons parlé en détail de la nature de l'apparition, du diagnostic de cette maladie, décrit en détail son mécanisme et présenté un aperçu des produits sans gluten. Cet article se concentrera sur la standardisation des approches diététiques pour la maladie cœliaque.

L'un des principaux traitements de la maladie cœliaque est un régime sans gluten. Un tel traitement est une nécessité à vie pour les patients atteints de la maladie cœliaque. La toxicité des protéines de blé chez les enfants atteints d'entéropathie au gluten et la nécessité d'éliminer le gluten de l'alimentation ont été établies il y a plus de 50 ans.

À première vue, il semble suffisant d'exclure toutes les céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge et éventuellement avoine) du régime alimentaire d'une maladie cœliaque. Ce n'est pas sufisant. Manger sans gluten est en fait assez difficile. Cela est dû au fait que dans l'industrie alimentaire moderne, les céréales sont souvent utilisées comme partie intégrante de nombreux produits alimentaires - confiseries, sauces, conserves, café instantané, etc..

Selon la phase de la maladie, la diététiste peut inclure certains types de céréales dans l'alimentation du patient. Par exemple, pendant une période de rémission, vous pouvez essayer d'introduire prudemment l'avoine dans l'alimentation. Certains patients tolèrent cette céréale sans effets douloureux. Dans la phase d'exacerbation de la maladie, il est préférable d'exclure l'avoine de l'alimentation. Par rapport aux autres céréales, la farine d'avoine, et en particulier la farine d'avoine, contient une quantité significativement plus élevée de fibres alimentaires (fibres), ce qui se traduit par une augmentation de la motilité intestinale et un effet laxatif.

Si le patient a une entéropathie résistante au traitement avec un régime sans gluten, alors il faut essayer d'établir un autre agent alimentaire causal, bien que son identification ne soit pas possible dans tous les cas (V.P. Myagkova, 1978).

Certains patients tolèrent une petite quantité de gluten, alors qu'ils ne ressentent pas d'exacerbation de la maladie. Cependant, la plupart des gens qui tombent malades sont hypersensibles même aux plus petites quantités de gluten toxique. Quelques heures après avoir digéré des aliments contenant de faibles quantités de gluten (comme deux tranches de pain de blé), ils développent une diarrhée aqueuse massive, y compris un choc gliadin.

Le traitement avec un régime sans gluten conduit à une inversion plus rapide des lésions moins graves de l'intestin distal par rapport à des lésions graves de l'intestin proximal. La membrane muqueuse de l'intestin grêle proximal sur fond de régime sans gluten devient normale chez environ 50% des patients. Chez la plupart des patients, il est partiellement restauré et chez quelques-uns, il reste endommagé, malgré un bon effet clinique..

Caractéristiques d'un régime sans gluten

Un régime sans gluten est prescrit pour l'entéropathie au gluten causée par l'intolérance aux protéines de gluten.

Le régime est complet, à l'exclusion totale du blé, du seigle, de l'orge, de l'avoine, avec une teneur élevée en protéines, des sels de calcium et une valeur énergétique légèrement accrue. Le régime est mécaniquement et chimiquement doux, à l'exclusion des plats qui augmentent les processus de fermentation.

Deux options diététiques sont recommandées: la première pour les patients en surpoids; le second - pour les personnes de poids normal ou insuffisant.

Cuisson: Tous les repas sont servis bouillis ou cuits à la vapeur. En fonction de l'état fonctionnel de l'intestin, les aliments sont écrasés ou essuyés (pendant la période de diarrhée) ou préparés sans broyage particulier (avec normalisation des selles). Dans une période de rémission stable, des méthodes de cuisson telles que la cuisson au four et la friture légère sont recommandées..

Régime: 5 à 6 fois par jour.

Température des aliments: plats chauds - 57–62 ° С, froids - pas moins de 15 ° С. Les repas chauds et froids sont exclus.

Composition chimique et valeur énergétique: protéines - 100-120 g, graisses - 100-110 g, glucides - 400-450 g, calories - 2940-3270 kcal, sel de table - 6-7 g, liquide libre - 1,5 litre.

La première option pour un régime sans gluten

Protéines - 95-110 g, graisses - 90-100 g, glucides - 250-350 g, calories 2235-2 540 kcal, sel de table - 3-4 g, liquide libre - 1,5-2 litres.

Les normes de nutrition thérapeutique sont appliquées (approuvées par l'arrêté du ministère de la Santé de Russie du 21 juin 2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale"), sous réserve d'un régime avec une quantité physiologique de protéines tout en réduisant le contenu calorique du régime (un régime à faible teneur en calories) avec l'inclusion de mélanges alimentaires spécialisés de protéines composites sèches (SBKS) dans un volume de 24 g du mélange (par exemple, lors de l'utilisation de SBKS "Diso®" "Nutrinor" - 9,6 g de protéines) dans le cadre d'un ensemble quotidien de produits. La correction des protéines du régime alimentaire standard est effectuée conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de Russie du 21/06/2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale".

Vous voulez plus de nouvelles informations sur la diététique?
Abonnez-vous au magazine pratique "Practical Dietetics"!

La deuxième option pour un régime sans gluten

Protéines - 100-120 g; graisses - 100-110 g; glucides - 300-400 g; teneur en calories 2500-2900 kcal, sel de table - 6-7 g, liquide libre - 1,5-2 litres.

Les normes de nutrition médicale sont appliquées, sous réserve d'un régime avec une quantité physiologique de protéines (la version principale du régime standard) avec l'inclusion de produits alimentaires spécialisés de mélanges secs composites de protéines à raison de 27 g du mélange (par exemple, lors de l'utilisation de SBKS "Diso®" "Nutrinor" - 10,8 g de protéines ) dans le cadre d'un ensemble quotidien de produits. La correction des protéines du régime alimentaire standard est effectuée conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de Russie du 21/06/2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale".

Aliments et repas recommandés pour un régime sans gluten

Permis

  • Pain: de pomme de terre, blé, amidon de maïs, soja, riz, sarrasin, farine de maïs.
  • Soupes: dans un bouillon de viande ou de poisson faible avec boulettes de viande, boulettes de viande (sans farine), flocons d'œuf, flocons d'avoine (si toléré), riz, légumes finement hachés: pommes de terre, carottes, chou-fleur, courgettes, citrouille).
  • Viande, volaille: viandes maigres (bœuf, veau, agneau, porc), poulet, dinde, lapin. Haché ou en morceaux.
  • Poisson: types faibles en gras, hachés et en morceaux. Calamars bouillis, crevettes.
  • Légumes: pommes de terre, carottes, courgettes, citrouille, chou-fleur - bouillis et écrasés.
  • Céréales: céréales dans l'eau additionnées de lait (sarrasin, riz, maïs, sagou, millet, quinoa, soja et produits fabriqués à partir de ceux-ci, y compris la farine). Puddings, casseroles de ces céréales.
  • Œufs: omelettes molles, cuites à la vapeur, cuites au four.
  • Fruits, baies, bonbons: gelée, gelée, mousse, compotes écrasées de fruits sucrés et baies, confitures maison (pommes, poires, coings, myrtilles, framboises, fraises, cassis), pommes et poires au four. Marmelade, guimauve, miel, chocolat naturel, guimauve.
  • Produits laitiers: fromage cottage frais, calciné, non acide, sous forme naturelle et en produits (puddings vapeur aux céréales ou légumes). Fromage doux, lait cuit fermenté.
  • Sauces, assaisonnements: lait (béchamel) sur amidon ou farine de riz, dans un bouillon faible, bouillon de légumes, fruits. Feuille de laurier, poivre, vanilline, cannelle, vinaigre de pomme et de vin, végétal, naturel, mono assaisonnements, ail.
  • Boissons: tisane, thé aux fruits, bouillon de rose sauvage, myrtille, cerise des oiseaux, cassis. Café et cacao naturels. Jus maison, gelée, compote, eau minérale.
  • Graisses: beurre à table et plats.
  • Produits alimentaires spécialisés: mélanges secs de composites protéiques, prémélanges de vitamines.

Exclu

  • Pain: farine de blé et de seigle. Tous les types de produits de pain et de farine ordinaires.
  • Soupes: boulettes de viande, boulettes cuites sans farine.
  • Viande, volaille: pain en viande hachée. Lorsque vous hachez de la viande, du riz ou de la viande bouillie est ajouté à la place du pain. Viande produits semi-finis, saucisses transformées, saucisses, petites saucisses, viande en conserve, pâtés.
  • Poisson: poisson salé, fumé, en conserve à la sauce tomate.
  • Légumes: chou blanc, betteraves, navets, radis, radis, concombres, rutabagas, oseille, champignons, épinards. Caviar de courgettes et d'aubergines, concentré de tomates (industriel).
  • Gruaux: orge perlé, orge, blé, artek, poltava, semoule.
  • Blé, orge, flocons d'avoine. Les flocons de maïs et de riz ("petits déjeuners rapides") contiennent de l'extrait de malt.
  • Œufs: frits, cuits durs, crus - pendant l'exacerbation.
  • Fruits, baies, bonbons: variétés acides de baies et de fruits. Raisins, abricots, prunes lors de l'exacerbation. Caramel et chocolats fourrés, chupachups, glaces, bonbons orientaux, confiture industrielle.
  • Produits laitiers: fromages épicés, salés, yaourts, caillés glacés.
  • Sauces, assaisonnements: farine en sauces. Assaisonnements multi-ingrédients contenant du malt ou de la farine. Cubes de bouillon, ketchup. Moutarde, poivre, raifort, mayonnaise.
  • Boissons: café instantané, substitut, boisson au cacao. Coca-Cola, Pepsi-Cola et autres boissons similaires. Gelée en poudre. Raisin, prune, jus d'abricot, kvas, boisson aux fruits, boissons gazeuses lors d'une exacerbation. Boissons alcoolisées: bière, vodka.
  • Graisses: autres types de graisses.
  • Aliments de spécialité: aliments contenant du gluten et des dérivés du gluten.

Limité

  • Soupes: les soupes de légumes avec une exacerbation de la maladie sont frottées.
  • Viande, volaille: viande en morceau lors d'une exacerbation.
  • Poisson: poisson gras.
  • Légumes: tomates mûres jusqu'à 100 g en l'absence de diarrhée. Oignons blanchis dans les plats. Ail blanchi en rémission dans un plat.
  • Céréales: avec une bonne tolérance, purée d'avoine.
  • Œufs: 1 à 2 morceaux par jour.
  • Fruits, baies, bonbons: si toléré - pommes crues râpées sans pelure, fraises, fraises, framboises jusqu'à 100 g / jour.
  • Produits laitiers: lait et crème avec du thé en petite quantité (50 g par verre) et dans des plats. Crème sure 15 g par plat. Avec une bonne tolérance - kéfir. Crème sure en petite quantité dans les sauces.
  • Boissons: jus sucrés naturels ou mélangés à de l'eau chaude. Boissons alcoolisées: vin de raisin, cognac, riz et vodka de maïs (saké, tequila).
  • Graisses: huiles végétales raffinées jusqu'à 5 g par plat pendant la rémission.
  • Aliments de spécialité: aliments contenant du gluten et des dérivés du gluten.

Tableau 1. Options du menu de régime sans gluten

1er jour2ème jour3e jour4ème jour
PETIT DÉJEUNER
Bouillie visqueuse de sarrasin au sucre 200 g, enrichie en SBKS *Bouillie de riz visqueux au sucre 200 g, enrichi en SBKS *Bouillie de sarrasin 200/5, enrichie en SBKS *Bouillie de maïs au lait avec sucre 200 g, enrichie en SBKS *
Omelette naturelle 60 gŒufs à la coque (2 pcs.)Carbonate 50 gOmelette protéinée aux petits pois 100 g
Cacao au lait et sucre 200 gCafé naturel avec du lait et du sucreThé à la confiture 200/40Thé au miel 200/20 g
LE DÉJEUNER
Fromage doux 30 gFromage emmental 50 gFromage cottage frais à la crème sure 100/20Fromage Adyghe 50 g
Kissel 200 gPoire 1 pc. (150 g)Banane 1 pc.Purée de fruits (nourriture pour bébé) 100 g
Baies mûres de saison 150-200 gKissel 200 gKissel 200 gKissel 200 g
DÎNER
Soupe de pommes de terre aux boulettes de viande (sans farine ni pain) 500 gSoupe de tomates fraîches au poulet 400 gSoupe purée de chou-fleur 400 gSoupe de légumes aux courgettes 500 g
Steak haché naturel 53 gPoulet bouilli 100 gPilaf à la viande bouillie 220 gDinde bouillie 100/5
Purée de carottes 150/5Courgettes cuites au beurre 150 gTomate fraîche pour un plat jusqu'à 100 gPurée de pommes de terre au beurre 195/5
Décoction de compote de fruits secs avec du sucreJus de pomme 200 gBoisson aux baies avec sucre 200 gBoisson à la rose musquée 200 g
Après midi
Viande bouillie 50 gPurée de viande 90 gViande bouillie 50 gPurée de viande (nourriture pour bébé) 100 g
Pommes au four s / sOrangeCompote de pommes (nourriture pour bébé) 100 gGelée de jus de pomme
DÎNER
Boulettes de viande au riz 110/5Escalopes de viande avec riz 110/5Poisson bouilli 100 gLangue bouillie 50 g
Fromage cottage frais à la crème100/30Brocoli bouilli 150/10Purée de pommes de terre au beurre 195/5Riz bouilli au beurre 150/5
Pommes de terre bouillies aux oignons blanchis 170 gBouillie de mil millet visqueux 200 gZéphyr 70 gCrevettes bouillies 50 g
théThé à la confiture 200/40théthé
21h00
Kissel 200 gKéfir 200 gRyazhenka 200 gKissel 200 g
POUR UNE JOURNÉE
Beurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 g
Valeur énergétique - 2492 kcal; protéines - 109 g; graisse - 106 g; glucides - 274 gValeur énergétique - 2436 kcal; protéines - 103 g; graisses - 101 g; glucides - 276 gValeur énergétique - 2620 kcal; protéines - 105 g; graisses - 97 g; glucides - 329 gValeur énergétique - 2604 kcal; protéines - 119 g; graisses - 113 g; glucides - 276 g

Correction des protéines

Afin de fournir aux patients atteints de la maladie cœliaque une quantité optimale de protéines de haute valeur biologique, ainsi qu'une quantité adéquate de produits gras avec des acides gras essentiels, il est recommandé d'utiliser des mélanges composites de protéines sèches dans l'alimentation des patients cœliaques, par exemple, "Diso®"... Des mélanges composites de protéines sèches sont ajoutés aux plats (céréales, accompagnements, desserts, etc.) à raison de 20 à 40 g par patient et par jour (voir le guide pratique «Menus sept jours pour les options de base pour les régimes standards utilisant des plats de composition optimisée utilisés en nutrition médicale dans les organisations médicales de la Fédération de Russie ", 2014).

Règles pour préparer des repas sans gluten

  • Conservez les aliments sans gluten dans une armoire séparée.
  • Chaque enfant «au régime» devrait avoir ses propres plats: une assiette, une tasse, des couverts. La vaisselle et les ustensiles doivent être de couleur ou de motif différents.
  • Il est conseillé d'avoir des planches à découper séparées, des casseroles, des casseroles, des plats de cuisson, des assiettes pour préparer la nourriture de l'enfant. Sinon, lavez-les soigneusement..
  • Vous devez avoir un couteau à beurre séparé si votre enfant est allergique au lait.
  • N'oubliez pas de vous laver les mains avant de prendre des biscuits sans gluten (pain, pain), et avant cela vous avez tranché du pain ordinaire.
  • Lorsque vous faites cuire des produits de boulangerie sans gluten et sans gluten en même temps, ne laissez pas la poussière de farine de blé pénétrer dans le sans gluten. Mieux vaut d'abord cuisiner sans gluten.
  • Ne permettez même pas à votre enfant d'essayer des aliments qui lui sont interdits, car à l'avenir, ils peuvent devenir une forte tentation pour lui..
  • Ne donnez pas à votre enfant des aliments dont vous doutez de la composition. Règle: s'il y a des doutes, il est impossible de manger.
  • Discutez du régime alimentaire de votre enfant avec son professeur d'école, professeur de maternelle. Cela aidera dans de nombreuses situations..
  • Un régime ne doit jamais empêcher un enfant de participer à des excursions, des randonnées, des voyages, etc. Il a juste besoin de regarder son système nutritionnel différemment.
  • Essayez de faire en sorte que votre enfant fasse un régime consciemment..
  • Ne dites jamais à votre enfant que certains aliments sans gluten ne sont pas assez savoureux..

Rappelles toi!

Même la consommation à court terme d'aliments riches en gliadine entraîne un retour rapide des symptômes de la maladie cœliaque.

Cela peut prendre du temps (3 à 6 mois) pour se remettre des changements après le retour à un régime sans gluten.

La maladie cœliaque est une maladie chronique nécessitant un «traitement et une surveillance chroniques».

// PD

Vous voulez plus de nouvelles informations sur la diététique?
Abonnez-vous au magazine pratique "Practical Dietetics"!

Maladie cœliaque: plus de 10 symptômes, traitement (7 groupes de médicaments) chez les enfants et les adultes, tests d'intolérance au gluten, régime. Actualités sur la maladie cœliaque

Peu d'entre nous ont entendu parler de la maladie cœliaque, une maladie congénitale causée par l'intolérance aux protéines de certaines céréales. Il y a quelques années, on croyait qu'il s'agissait d'une maladie plutôt rare. Cependant, aujourd'hui, les médecins arrivent à des conclusions décevantes: le nombre de maladies cœliaque augmente chaque année..


Le gluten est une protéine végétale présente dans certaines céréales. Environ 1% des habitants de la planète souffrent d'une intolérance congénitale à cette substance ou de la maladie cœliaque. Une fois dans les intestins, le gluten chez ces personnes perturbe le fonctionnement naturel du corps, provoquant un certain nombre de symptômes désagréables. Les patients coeliaques sont obligés de suivre un régime sans gluten à vie.

Soutien nutritionnel pour la maladie cœliaque: combien de temps?

Hélas, vous devrez abandonner la malbouffe pour la vie. Si le patient réussit à éviter les aliments contenant ce type de protéines pendant longtemps, puis recommence à les prendre, la maladie cœliaque reviendra, en outre, avec une vigueur renouvelée..

Lors du passage à une alimentation saine, les troubles intestinaux cessent, en moyenne, après 3 mois, mais pas plus tôt. La membrane muqueuse de l'intestin grêle est également restaurée.

En d'autres termes, la maladie cœliaque est un type de maladie qui, avec un traitement adéquat, peut être presque complètement inversé. Une autre bonne nouvelle est qu'un régime sans gluten n'est pas si strict.

, comme cela peut paraître à première vue, mauvais - il contient la plupart des produits les plus courants.

Les causes


Une personne atteinte de la maladie cœliaque a un défaut génétique de l'enzyme gliadininopeptidase, qui est essentielle à l'absorption du gluten. Le gluten, ou gluten, se trouve dans les céréales.

Chez un patient coeliaque, le gluten endommage la muqueuse intestinale. Les villosités qui composent l'atrophie de la membrane muqueuse, ce qui conduit à une absorption insuffisante des nutriments.

Chez les patients, le poids corporel est perdu, des signes de carence en vitamines apparaissent, la digestion est considérablement altérée.

Image clinique

Les symptômes de la maladie cœliaque sont variés et la présence et la gravité de la maladie cœliaque peuvent varier considérablement d'un patient à l'autre. Par conséquent, il existe plusieurs formes de cette maladie..

Forme typique. L'entéropathie classique au gluten s'accompagne principalement de lésions du tube digestif. Cela se manifeste par des ballonnements, des diarrhées fréquentes et des douleurs. Le mucus apparaît souvent dans les selles. Avec cette forme, les patients perdent rapidement du poids corporel, deviennent faibles, émaciés.

Forme atypique. Avec une telle maladie cœliaque, les symptômes du tractus gastro-intestinal sont mal exprimés, les symptômes d'autres systèmes prédominent: humeur dépressive, douleur osseuse, difficulté à défécation. Chez ces patients, le taux d'hémoglobine diminue, il y a une tendance aux ecchymoses sur diverses parties du corps..

La forme latente est caractérisée par une absence presque complète de tout symptôme, cependant, les données de laboratoire indiquent une intolérance au gluten.

Forme réfractaire. Le tableau clinique correspond à la forme typique, les données de laboratoire sont positives, mais un régime sans gluten n'apporte aucun effet.

Aliments sains pour la maladie cœliaque

  • Pain et produits à base de farine - mais uniquement à partir d'amidon de maïs, de pomme de terre ou de blé, de soja, de sarrasin, de riz ou de maïs. 9 grains sans gluten.
  • Viande de poisson - faible en gras ou sans graisse, sans tendons ni fascia, hachée, bouillie. Morceau de lapin ou de veau
  • Soupes - dans un bouillon faible (viande ou poisson sans gras), avec flocons d'œufs, riz, légumes râpés
  • Céréales - riz, sarrasin, maïs, sagou, millet
  • Produits laitiers - lait et crème pas plus de 50 g lorsqu'ils sont ajoutés au thé ou aux plats (si le patient les tolère normalement), fromage cottage frais calciné non acide (sous forme pure ou dans des plats), pâte de caillé, pudding à la vapeur avec des céréales ou des légumes râpés, crème sure non acide, fromage doux râpé
  • Oeufs - omelettes cuites à la vapeur, molles, cuites à la coque
  • Légumes et fruits - courgettes, pommes de terre, chou-fleur, citrouille, pommes, poires, raisins, etc. - mieux sous forme râpée
  • Bonbons - gelée, mousse, miel, sucre, confiture, marmelade, guimauve, guimauve, meringue
  • Boissons - compotes de pommes, myrtilles, poires, coings, fraises ou groseilles, thé, café (faible), jus de fruits (naturels) mais dilués en deux avec de l'eau, décoctions de cassis, de cerise des oiseaux, d'églantier et de myrtilles
  • Épices et sauces - béchamel sur amidon (ou farine de riz), vanilline, laurier, cannelle, si le patient tolère normalement - autres épices sauf le poivre
  • Matières grasses - beurre ajouté aux plats préparés, huile végétale (strictement jusqu'à 5 g dans les plats préparés)
  • Collations - fromage doux, poisson en gelée, caviar d'esturgeon

Exemple de menu

En adhérant à un régime sans gluten, le patient ne se limite en aucun cas à l'obtention d'éléments utiles.

  • Dessert au fromage cottage faible en gras avec fruits, pain à la farine de riz, miel et thé
  • Bouillie de riz aux fruits, pain de semoule de maïs, café
  • Omelette au fromage, thé
  • Velouté de chou-fleur, crème sure, poisson au four, salade, compote
  • Vermicelles de farine de riz, épinards sauce au fromage, boulettes de viande, thé à la marmelade
  • Crêpes de sarrasin 9 garnies de viande), soupe de riz, un verre de boisson aux fruits
  • Thé avec pain de maïs et confiture
  • Salade de fruits aux noix, pain à la farine de riz, thé
  • Thé aux crêpes de sarrasin et confiture
  • Bouillie de riz aux noix et fruits secs
  • Bouillie de sarrasin avec pain de maïs et miel
  • Ragoût de légumes et jus

Le régime alimentaire des adultes atteints de la maladie cœliaque comporte de nombreuses options différentes, et il existe de nombreuses recettes, il n'est donc pas si difficile de s'y adapter. À condition qu'il soit pleinement observé, les intestins fonctionneront sans interruption et l'état de santé s'améliorera..

Un patient souffrant d'une maladie chronique de l'intestin grêle est conseillé d'utiliser un régime qui exclut les aliments interdits, et après un traitement. Cela réparera les organes endommagés et améliorera l'état du corps. Le patient remarquera des améliorations 3 mois après le début du régime. Les produits doivent être cuits à la vapeur ou bouillis.

Le traitement des maladies liées à l'alimentation nécessite des aliments sains et de qualité à faible teneur en gluten. La liste des aliments autorisés étant limitée, il est conseillé au patient de décider à l'avance de son futur menu et de le programmer par jour. Ainsi, le menu approximatif de la journée ressemblera à ceci:

  • Petit déjeuner: casserole de caillé aux fruits, fruits secs et noix; bouillie de lait de riz, qui doit être bien bouillie et diluée avec de l'eau; omelette aux œufs avec fromage faible en gras.
  • Déjeuner: soupe de pommes de terre légère avec du chou-fleur en purée, assaisonné de crème sure sans gras; poisson cuit dans une mijoteuse ou au four; salade de légumes bouillis, assaisonnée d'huile d'olive ou de tournesol; pâtes à la farine de riz avec légumes et boulettes de poulet; crêpes farcies de viande maigre.
  • Dîner: bouillie de riz sucré aux fruits secs; légumes cuits dans une sauce à la crème sure; sarrasin.
  • Les pommes au four ou les petits pains de maïs sont de bonnes collations..

Nous avons couvert les symptômes de la maladie cœliaque, l'alimentation des adultes et des enfants. Maintenant, nous allons donner un menu approximatif pour plusieurs jours.

  • Petit déjeuner. Bouillie de sarrasin visqueux au lait avec sucre ajouté, omelette naturelle, cacao avec sucre et lait.
  • Le déjeuner. Fromage doux, baies mûres de saison, gelée.
  • Dîner. Soupe de pommes de terre aux boulettes de viande, steak haché naturel, purée de carottes, pomme bouillie et compote de fruits secs.
  • Goûter de l'après-midi. Tranche de viande bouillie, pomme au four.
  • Dîner. Boulettes de viande et de riz, pommes de terre bouillies aux oignons blanchis, fromage cottage frais, thé.
  • Dormir. Kissel.
  • Petit déjeuner. Bouillie de riz au lait visqueux avec sucre ajouté, deux œufs à la coque, café naturel au lait.
  • Le déjeuner. Fromage emmental, poire, gelée.
  • Dîner. Soupe de tomates fraîches au poulet bouilli, courgettes pochées au beurre, morceaux de viande de poulet bouillie, jus de pomme.
  • Goûter de l'après-midi. Purée de viande, orange.
  • Dîner. Escalopes de viande avec riz, brocoli bouilli, bouillie de lait visqueux de millet, thé à la confiture.
  • Dormir. Kéfir.
  • Petit déjeuner. Bouillie visqueuse de sarrasin sur l'eau, un morceau de carbonate, thé à la confiture.
  • Le déjeuner. Fromage cottage frais avec crème sure, une banane, gelée.
  • Dîner. Soupe de chou-fleur, pilaf avec morceaux de viande bouillie, tomate fraîche, boisson aux baies avec sucre ajouté.
  • Goûter de l'après-midi. Viande bouillie, compote de pommes de la catégorie des aliments pour bébés.
  • Dîner. Poisson bouilli, purée de pommes de terre au beurre, guimauves, thé.
  • Dormir. Ryazhenka.

Régime alimentaire pour la maladie cœliaque: l'alcool est-il autorisé??

La plupart des médecins conseillent aux patients de s'abstenir de prendre des boissons alcoolisées, mais les patients ne sont pas obligés de les exclure complètement. Ainsi, ils peuvent boire de l'alcool de cette liste:

  • Du vin
  • Tequila
  • Rhum
  • Cognac
  • Cognac
  • Calvados
  • Saké
  • Grappa (boisson alcoolisée italienne d'un titre de 400 à 500)
  • Zivania (boisson alcoolisée au raisin chypriote)
  • Chacha

D'autres boissons alcoolisées sans céréales sont également autorisées.

La prévention

La prévention des exacerbations de la ciliakie consiste à exclure les aliments contenant du gluten de l'alimentation, à une alimentation correcte et à éviter les situations stressantes.

Pour les proches du patient et les personnes à risque (avec diabète sucré, thyroïdite auto-immune, colite lymphocytaire, syndrome du côlon irritable), il est conseillé de réaliser une analyse génétique pour la détection précoce de la maladie et la prévention des complications. Lors de la planification d'une grossesse, il est conseillé aux patientes coeliaques de demander conseil à un généticien.

Aliments nocifs pour la maladie cœliaque

    Pains de boulangerie, pâtes, produits de confiserie, céréales prêtes à l'emploi, mélanges de céréales, son, farine, seigle, orge, avoine

Gruaux - blé, semoule, orge, orge, hollandais, orge perlé, matzo, couscous, boulgour, épeautre, zanduri, kamut, semoule, épeautre, triticale, arisa, ainokrn. Avec une bouillie de graines de lin saine

vous devez faire attention - il contient du gluten

Certains types de produits ne peuvent pas être attribués sans équivoque à la catégorie des produits autorisés ou interdits pour la maladie cœliaque, la possibilité de les prendre dépendra entièrement de l'état du patient, de la réaction de son corps.

Psychologiquement, il est extrêmement difficile de suivre complètement un régime, en excluant tous les aliments interdits, mais c'est la principale condition de récupération, une mauvaise adhérence au régime n'apportera aucun résultat - la membrane muqueuse de l'intestin grêle sera dans son état antérieur, malgré le fait que le patient ressentira un soulagement des symptômes.

Quoi exclure?

La liste des produits approuvés est assez longue. Ainsi que interdit. Chaque patient doit être familiarisé avec ce dernier, car une violation du régime alimentaire pour la maladie cœliaque peut entraîner des conséquences désagréables, voire graves.

Ce qui suit ressort ici:

  • Pain. Tous les produits de boulangerie à base de farine de blé et de seigle.
  • Soupes. Avec boulettes de viande, boulettes avec farine de gluten ajoutée.
  • Viande et volaille. Viande hachée contenant de la farine de gluten. Au lieu de cela, lorsque vous hachez, vous devez ajouter de la viande déjà bouillie ou du riz. Saucisses transformées, saucisses, saucisses, pâtés et autres viandes en conserve interdites.
  • Un poisson. Poisson salé, fumé et en conserve à la sauce tomate.
  • Des légumes. Betteraves, choux, radis, navets, radis, rutabagas, concombres, oseille, épinards, champignons, caviar de courge ou d'aubergine, pâte de tomate, préparé en milieu industriel.
  • Céréales. Orge, orge perlé, Poltava, semoule, "Artek". Orge, avoine, maïs, blé, flocons de riz avec extrait de malt - les soi-disant «petits déjeuners rapides».
  • Des œufs. Frit, cuit dur, cru - en phase d'aggravation.
  • Fruits, baies et friandises. Variétés aigres de fruits et de baies. Prunes, abricots, raisins - au stade d'exacerbation de la maladie. Caramel et chocolats fourrés, sucettes, glaces, bonbons orientaux, confitures industrielles non faites maison.
  • Produits laitiers. Fromages épicés et salés, fromages glacés, yaourts.
  • Sauces et condiments. Produits contenant de la farine de gluten. Condiments multi-ingrédients pouvant contenir du gluten, des cubes de bouillon et du ketchup. Poivre, mayonnaise, moutarde, raifort.
  • Breuvages. Café instantané, boissons au cacao, produits de substitution à base de café. Boissons gazeuses comme le cola et le pepsi. Gelée en poudre. Jus: prune, raisin, abricot. Kvass, boisson aux fruits - pendant les périodes d'exacerbation. Boissons alcoolisées, en particulier bière et vodka.
  • Les graisses. Tous les types, sauf le beurre.

Nutrition pour la maladie cœliaque chez les enfants

Le régime alimentaire des enfants pour la maladie cœliaque en pratique n'est pas très différent de celui d'un adulte. Les enfants ont les mêmes produits interdits, les mêmes autorisés (ces derniers, compte tenu de l'âge des miettes). Le seul problème est que les symptômes de la maladie n'apparaissent pas nécessairement dès le plus jeune âge - jusqu'aux six premiers mois, les parents essaient généralement de ne pas donner à leurs enfants des aliments contenant du gluten, il n'est donc pas possible d'identifier la maladie avant la première réaction du corps..

La deuxième situation est lorsque l'enfant ne présente pas de symptômes de la maladie cœliaque même lorsqu'il utilise du gluten (en passant, le corps peut commencer à envoyer des «signaux» à tout âge, pas nécessairement dans l'enfance).

Le troisième cas est une évolution asymptomatique de la maladie. Pour cette raison, il peut être extrêmement difficile pour les médecins d'identifier une maladie, elle est souvent confondue avec d'autres maladies..

Diagnostic et examen

Le diagnostic de la maladie cœliaque ne peut être posé que par un médecin, identifiant les symptômes de la maladie et effectuant une série d'examens et de tests. Pour faire ce diagnostic en relation avec la maladie, vous devez subir les examens suivants:

  1. Études coprologiques - permettent de déterminer la présence dans les selles du patient d'un grand pourcentage de graisses, d'acides nocifs
  2. Test sanguin biochimique, donnant des informations sur une baisse de la concentration de lipides et de cholestérol dans les cellules sanguines
  3. Radiographie montrant l'ostéoporose, la dyskinésie intestinale
  4. Analyse en laboratoire métalogique des biomatériaux muqueux des parois de l'intestin grêle


Photo: Free-Photos / Pixabay.com
Pour obtenir des informations précises sur l'état du patient et s'il souffre de la maladie cœliaque, il est nécessaire de procéder à une endoscopie avec biopsie et à un sérodiagnostic des maladies intestinales. Vous pouvez faire face à un faux diagnostic positif si le patient a le syndrome du côlon irritable ou une maladie comme la diarrhée.

Diagnostique

Le diagnostic est difficile car les symptômes individuels sont souvent traités. Pour poser le bon diagnostic, un examen complet et complet du corps est nécessaire:

  • tests sanguins (cliniques, biochimiques, sérologiques, coagulation, analyse génétique pour identifier les gènes défectueux);
  • analyse d'urine générale;
  • analyses fécales (générales, microbiologiques);
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • FGDS;
  • analyse pour Zonulin
  • biopsie de la membrane muqueuse pour identifier les signes morphologiques caractéristiques.

Si, après l'étude, il est encore difficile d'établir la cause de la maladie, mais que la maladie cœliaque n'est pas exclue, le patient se voit prescrire un régime (refus de gluten) pendant six mois avec observation dynamique.

Traitement

Il est généralement admis que la maladie cœliaque est traitée avec un régime alimentaire à vie qui élimine tous les aliments contenant du gluten. Lors de la formation du régime, les caractéristiques individuelles des patients sont prises en compte. En outre, le patient doit être informé de l'ingestion possible de cette protéine céréalière dans le corps et non avec de la nourriture (par exemple, dentifrice, cosmétiques, médicaments, etc.).

Si nécessaire, un traitement symptomatique est prescrit:

  • probiotiques et eubiotiques pour la correction de la microflore intestinale;
  • médicaments antidiarrhéiques;
  • préparations enzymatiques;
  • complexes de vitamines et de minéraux;

Les patients souffrant de maladie cœliaque réfractaire, lorsque le régime n'aide pas à obtenir un effet thérapeutique stable, se voient prescrire des glucocorticostéroïdes. Ces médicaments ont un effet clinique prononcé et aident à améliorer la structure morphologique de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Si la maladie est extrêmement difficile, il est nécessaire de normaliser tous les types de métabolisme dans le corps - glucides, protéines, graisses et électrolytes aqueux.

Nutrition pour la maladie cœliaque

Description générale de la maladie

La maladie cœliaque est une maladie héréditaire dans laquelle le corps ne peut pas tolérer le gluten, une protéine du gluten des céréales. L'ingestion de gluten dans les aliments chez les personnes atteintes de cette maladie provoque une inflammation intestinale et de graves problèmes digestifs. Les autres noms de la maladie cœliaque sont la maladie de Guy-Herter-Heibner, l'entéropathie au gluten, l'infantilisme intestinal.

Les causes:

  • Prédisposition génétique.
  • Immunité affaiblie.
  • Caractéristiques congénitales de l'intestin grêle qui entraînent une sensibilité accrue de ses cellules.
  • La présence d'une infection pouvant entraîner une modification de l'appareil récepteur.

Symptômes:

Les principaux signes de la maladie cœliaque sont:

  1. 1 Retard de croissance;
  2. 2 Hypotrophie ou trouble de l'alimentation;
  3. 3 Changement de la composition sanguine;
  4. 4 Diminution de la glycémie;
  5. 5 Dysbactériose;
  6. 6 Anémie;
  7. 7 Hypovitaminose;
  8. 8 Manque de fer, de zinc, de calcium et de phosphore dans le corps;
  9. 9 rachitisme;
  10. 10 Douleur dans l'estomac;
  11. 11 tabourets bouleversés, tabouret blanc offensif, gris;
  12. 12 Nausées et vomissements;
  13. 13 Fatigue.

Faire la distinction entre la maladie cœliaque typique et atypique, dans laquelle seule la partie supérieure de l'intestin grêle souffre, ce qui conduit à des maladies telles que l'ostéoporose, l'anémie due à des carences nutritionnelles, telles que le calcium ou le fer.

Aliments sains pour la maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une maladie chronique dont les symptômes peuvent être atténués par un régime sans gluten. Cependant, ces restrictions alimentaires ne devraient pas affecter le fonctionnement normal de l'organisme dans son ensemble. Par conséquent, il est important d'observer les principes de la nutrition la plus complète et la plus appropriée. Il est également conseillé de consommer les produits qui ont été préparés à la maison et, en particulier, par la personne qui connaît le diagnostic. Dans les établissements de restauration, il existe un risque que du gluten pénètre dans le plat même à partir des ustensiles de cuisine. De plus, à petites doses, il est également nocif pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque..

  • Céréales utiles comme le riz, le sarrasin, le millet, le maïs. Ils ne contiennent pas de gluten, de plus, ils sont nutritifs, ils sont une riche source de nutriments et d'énergie. Les glucides complexes qui entrent dans leur composition permettent au corps de ne pas ressentir la faim le plus longtemps possible et en même temps de se sentir bien.
  • Il est permis de manger de la viande, du poisson et des œufs, car ces produits contiennent des protéines animales complètes. L'ajout d'une petite quantité de graisse (huile d'olive, beurre ou huile de graines de plantes non toxiques) est autorisé.
  • Les légumes, les fruits, les jus fraîchement pressés sont utiles, car ils saturent parfaitement le corps en vitamines et minéraux utiles, et ont également un effet positif sur la digestion.
  • Toutes sortes de fruits à coque peuvent être consommés (amandes, noisettes, noix, pistaches, cacahuètes). Ils sont considérés comme des aliments protéinés. De plus, au niveau de leur composition minérale, ils sont presque 3 fois plus riches que les fruits..
  • Il est recommandé de manger des abats, du jaune d'œuf, du bœuf, des épinards, des écrevisses, car ils sont riches en fer, qui est impliqué dans la formation d'hémoglobine dans le sang, et ne contiennent pas de gluten.
  • Les légumes verts (concombre, chou, poivrons, épinards, céleri), ainsi que le lait et les produits laitiers (en l'absence d'intolérance au lactose) saturent l'organisme en calcium et ont, entre autres, un effet anti-inflammatoire.
  • Tous les fruits secs, pommes de terre et fruits frais sont utiles, car ils contiennent du potassium, qui aide à éliminer les fluides du corps.
  • La viande, le lait, le sarrasin, le riz, le millet, le maïs et les légumes verts contiennent du magnésium, qui est nécessaire à la production d'énergie et au transport des nutriments.
  • Le fromage, le lait, la viande, le sarrasin, le riz et le maïs sont également bénéfiques en raison de leur teneur élevée en zinc, ce qui favorise la croissance et le développement humains..
  • Il est utile de manger du poisson, du maïs, du sarrasin et du riz, car ils contiennent du cuivre, qui est nécessaire à la synthèse de l'hémoglobine sanguine.
  • Les œufs, l'huile, le poisson, le sarrasin et le riz sont utiles, car ils saturent le corps en sélénium, qui est un antioxydant.
  • N'oubliez pas de manger le foie, ainsi que les légumes et fruits jaunes (pommes de terre, pommes jaunes, melon, ananas, chou-fleur), car ils contiennent de la vitamine A, qui aide à la croissance et au développement des tissus dans le corps, et augmente également l'immunité.
  • Les agrumes (citron, mandarine, orange), ainsi que le persil, les poivrons, les fraises, le melon, le chou sont riches en vitamine C, ce qui aide à éliminer les substances toxiques de l'organisme.
  • Le foie, les produits laitiers, les œufs, les légumes verts sont riches en acide folique, nécessaire au fonctionnement normal du système digestif, ainsi qu'à la formation de nouvelles cellules.
  • De plus, le jaune d'œuf, le foie et les produits laitiers contiennent de la vitamine P, ce qui augmente la résistance du corps aux infections..
  • La consommation de chou, de produits laitiers et de légumes verts enrichit le corps en vitamine K, qui participe aux processus énergétiques de l'organisme, et contribue également à normaliser le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  • Les produits de boulangerie peuvent être consommés, mais ils doivent être préparés sans l'ajout d'amidon et de farine de céréales interdites. Cette farine est facilement remplacée par du maïs ou toute autre farine provenant des céréales autorisées..
  • À partir de boissons, vous pouvez utiliser du thé noir, du bouillon d'églantier, du café faible, des tisanes.

Méthodes traditionnelles de traitement de la maladie cœliaque

Il y a une expression selon laquelle la maladie cœliaque n'est pas une maladie, mais un mode de vie. Malheureusement, il n'existe aucune recette de médecine traditionnelle qui puisse guérir cette maladie, ainsi que des médicaments pour la maladie cœliaque. C'est une maladie génétique avec laquelle on peut vivre en suivant un régime sans gluten (sans gluten), qui, accessoirement, peut améliorer l'état d'une personne souffrant de la maladie cœliaque..

Aliments dangereux et nocifs pour la maladie cœliaque

Il est très important de faire attention à leur composition lors de l'achat de nourriture dans un magasin. Après tout, la santé d'une personne souffrant de la maladie cœliaque dépend directement de l'adhésion à un régime sans gluten. Si les produits contiennent de la farine de blé, de l'amidon de blé, des arômes, de la levure de bière, cela signifie qu'ils contiennent du gluten. En outre, la présence de gluten dans la composition est indiquée par la présence de E-160b, E-150a, E-150d, E-636, E953, E-965.

  • Le blé, le seigle et l'orge sont interdits en raison de leur forte teneur en gluten. Certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent développer des symptômes de la maladie, ainsi qu'une inflammation intestinale, après avoir mangé de l'avoine et de l'avoine..
  • Les produits contenant de l'amidon sont interdits - haricots, pois, pois chiches, lentilles en raison de la présence de gluten.
  • Il est important d'utiliser le lait et les produits laitiers avec prudence, en particulier au cours des premiers mois, car la membrane muqueuse enflammée peut ne pas accepter le lactose (sucre du lait), qui peut éventuellement être réintégré dans l'alimentation. De plus, certaines personnes souffrant de cette maladie, en particulier les enfants, ont une intolérance à la viande de poulet pour la même raison..
  • Le pain, ainsi que les produits à base d'avoine, de blé, de seigle, de farine d'orge, de pâtes et de semoule, les produits de boulangerie à base de levure sont interdits, car ils contiennent du gluten.
  • Certaines saucisses, y compris les saucisses, la viande et le poisson en conserve, la crème glacée, la mayonnaise, le ketchup, les sauces, les plats cuisinés, le chocolat, le café instantané et la poudre de cacao, les produits à base de soja, les soupes instantanées, les cubes de bouillon, les produits contenant de l'extrait de malt peuvent également contiennent du gluten dans leur composition, leur utilisation n'est donc pas souhaitable.
  • Vous ne pouvez pas utiliser de kvas, de bière et de vodka, car ils peuvent également contenir du gluten.De plus, l'alcool empoisonne le corps et réduit ses fonctions protectrices.
  • Ne mangez pas de cornichons et d'aliments marinés, car le vinaigre qui en fait partie contient du gluten. Et lui, à son tour, n'est pas autorisé dans l'alimentation des personnes atteintes de la maladie cœliaque..

Régime sans gluten pour la maladie cœliaque: quoi ne pas manger et ce que vous pouvez

Si vous souffrez de la maladie cœliaque, votre système immunitaire réagit au gluten (gluten) en endommageant la muqueuse de vos intestins. Il provoque des symptômes de la maladie cœliaque, notamment des ballonnements, de la diarrhée, des nausées, de la fatigue et des maux de tête. Tout cela ne se produit que lorsque des aliments contenant du gluten sont présents dans votre alimentation. Un régime sans gluten pour la maladie cœliaque est une opportunité d'éliminer les symptômes de cette maladie auto-immune et de guérir les lésions intestinales.

Que ne pas manger avec la maladie cœliaque

Le régime alimentaire pour la maladie cœliaque chez les enfants et les adultes exclut la consommation des aliments suivants contenant du gluten:

  • Tous les aliments contenant du blé, du seigle, du triticale et de l'orge. Les produits de boulangerie, les pâtes, les pizzas, les céréales maltées pour petit-déjeuner et les craquelins sont des exemples d'aliments contenant du gluten. Bien que certains aliments soient étiquetés sans blé, cela ne signifie pas qu'ils sont sans gluten..
  • Tous les produits contenant de l'avoine (au moins au début). L'avoine peut provoquer des symptômes chez certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque, probablement en raison d'une contamination croisée avec le blé, l'orge et le seigle pendant la transformation. De nombreuses personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent manger des quantités modérées d'avoine sans symptômes. Les professionnels de la santé ne sont pas d'accord sur les recommandations à long terme pour la consommation d'aliments contenant de l'avoine. Mais la plupart conviennent que les personnes qui viennent de recevoir un diagnostic de maladie cœliaque ont intérêt à manger de l'avoine jusqu'à ce que leur état soit bien contrôlé avec un régime sans gluten. Ensuite, ils peuvent inclure jusqu'à 50 grammes d'avoine dans leur alimentation quotidienne et consommer jusqu'à ce qu'aucun nouveau symptôme ne se développe. Vous ne devez manger que de l'avoine 100% exempte de contamination par le blé, l'orge ou le seigle pendant la transformation.
  • Toutes les boissons à la bière sauf celles qui sont sans gluten. Les bières (y compris les bières sans alcool) telles que la Lager, la Ale et la Stout sont sans gluten, sauf si l'étiquette indique qu'elles sont sans gluten.

Lisez attentivement la liste des ingrédients sur les étiquettes des aliments pour être conscient de la présence d'aliments contenant du gluten. Le gluten peut être trouvé dans les médicaments, les vitamines et les compléments alimentaires, les rouges à lèvres et les baumes à lèvres et divers compléments alimentaires. Les aliments étiquetés avec les expressions «amidon modifié» ou «protéine végétale hydrolysée» peuvent contenir du gluten.

Les produits alimentaires et pharmaceutiques qui portent l'étiquette sans gluten doivent contenir moins de 20 parties par million (ppm) de gluten.

Ce que vous pouvez manger avec la maladie cœliaque

Le régime alimentaire de la maladie cœliaque chez les adultes et les enfants est basé sur l'utilisation d'aliments sans gluten, tels que:

  • Œufs et produits laitiers. Certains produits laitiers peuvent aggraver vos symptômes et signes de la maladie cœliaque. Lisez attentivement les ingrédients sur l'emballage. Certains fromages fondus contiennent du gluten.
  • Farine et bouillie à base d'amarante, d'arrow-root, de haricots, de sarrasin, de maïs, de semoule de maïs, de lin, de millet, de noix et de son d'avoine non contaminés, de pommes de terre, de quinoa, de riz, de sorgho, de soja, de lentilles, de tapioca ou de teffa.
  • Viande fraîche, congelée et en conserve. Si vous achetez des aliments en conserve, lisez attentivement l'étiquette, car certains ingrédients peuvent contenir du gluten.
  • Poissons, en particulier les poissons gras (maquereau, hareng, saumon, truite, sardines, esturgeon, anchois, etc.), car ces types de poissons contiennent des acides gras oméga-3 anti-inflammatoires.
  • Fruits et légumes frais, congelés, séchés ou en conserve, sauf s'ils contiennent des épaississants ou d'autres additifs contenant du gluten.
  • Certaines boissons alcoolisées, y compris le vin, les liqueurs, le whisky, le brandy, le sherry et le cidre.
  • Boissons gazeuses, y compris jus de fruits et de légumes, eau aromatisée et sodas.
L'inclusion d'aliments anti-inflammatoires dans un régime sans gluten pour la maladie cœliaque aide à accélérer la guérison

Quand s'attendre à un soulagement

Une fois que vous commencez à suivre un régime sans gluten pour traiter la maladie cœliaque, vous pouvez vous sentir mieux après une durée indéterminée, car chaque organisme est différent. Certaines personnes commencent à se sentir beaucoup mieux quelques jours après avoir commencé un régime sans gluten, mais certaines personnes peuvent constater une amélioration progressive de leurs symptômes..

La guérison peut prendre de six mois à cinq ans (plus longtemps dans certains cas) en fonction des dommages causés aux intestins en mangeant du gluten. On pense que plusieurs facteurs accélèrent ou ralentissent le temps nécessaire à la guérison de la muqueuse intestinale. Ces facteurs comprennent:

  • l'âge de la personne
  • la gravité de la lésion intestinale au moment du diagnostic

Si vos symptômes ne se sont pas améliorés ou se sont aggravés après avoir commencé un régime sans gluten, parlez-en à votre médecin, diététiste et / ou gastro-entérologue qui sont les mieux adaptés pour la maladie cœliaque et le traitement sans gluten..

Si tu as fait une erreur

Un régime sans gluten contre la maladie cœliaque est un processus d'apprentissage non seulement pour vous, mais aussi pour votre famille et vos amis. Vous pouvez faire des erreurs, en particulier dans les premiers stades après avoir été diagnostiqué.

Si vous souffrez de la maladie cœliaque et que vous avez consommé par erreur un produit contenant du gluten, vous commencerez généralement à montrer des symptômes quelques heures après avoir mangé, ce qui peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours. Cependant, les effets varient d'une personne à l'autre et dépendent principalement de la quantité de gluten que vous mangez, de la sensibilité de votre corps à cela et de la durée de votre régime sans gluten..

Si vous avez la maladie cœliaque, les aliments contenant du gluten endommagent votre intestin. Faire l'erreur accidentelle et manger accidentellement du gluten est peu susceptible de causer de graves dommages intestinaux..

Que faire des symptômes de la maladie cœliaque

  • Si vous avez la diarrhée ou des vomissements, il est très important de garder votre corps bien hydraté en buvant beaucoup d'eau..
  • Certaines personnes croient que la prise de médicaments pour traiter la constipation, la diarrhée ou les maux de tête peut soulager les symptômes, mais vous devez consulter votre médecin avant de commencer à les prendre..
  • L'étape la plus importante dans la prévention des symptômes de la maladie cœliaque est d'éliminer complètement le gluten de votre alimentation quotidienne..
  • Si vos symptômes sont très graves ou ne s'améliorent pas, parlez-en à votre professionnel de la santé.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le avec d'autres!